Trans4mind Accueil

Inspirations

La Grand Ville!
quote

Nous sommes allés en Angleterre la semaine dernière avec Peter et Julie, ma petite fille de 16 ans. Un voyage sympa, instructif, joyeux, plein d’émotions et d’échanges avec la famille de Peter où nous sommes restés.

L’objectif était de faire découvrir l’Angleterre à Julie pour qu’elle puisse se familiariser avec une autre culture, d’autres traditions et d’autres paysages. Il y a eu la campagne anglaise avec les nombreux "pretty villages" du Kent et du Sussex, dans le sud de l’Angleterre: Smarden et Lindfield; il y a eu la ville branchée de Brighton avec son "Pier," ses plages, ses "shops," son fameux "fish & chips," et une foule de jeunes et de moins jeunes.

SmardenLindfield
Brighton

Et puis il y a eu Londres, la ville qui bouge, qui ne dort jamais, qui vous entraîne et vous aspire dans une ronde infernale de bruit, d’images, de pubs, de bus rouges, de taxis noirs ou en couleur, de boîtes aux lettres rouges ou noires, la tour de Londres avec son cortège historique de brutalités et de beautés…

Trafalgar Square Une sorte de concentré d’énergies négatives, de colère, de frustrations, de vitesse et de boulimie de toutes sortes. C’est la fantaisie, la ville où tout est possible.

Mais aussi le romantisme d’une ville qui n’est jamais pareille, la tamise avec ses ponts fabuleux riches d’anecdotes, les bateaux qui vont d’un point à un autre avec un présentateur plein d’humour "à l’anglaise" qui vous rappelle que l’histoire peut aussi être drôle!

Tous les quartiers sont différents et racontent des histoires au détour d’une ruelle, d’une place, d’un parc, d’un palace. La "City" avec son quartier d’affaires incontournable et les hommes en habit noir avec parapluie et chapeau melon, la vie très chère où se loger revient à se ruiner, la jeunesse qui circule en toute liberté et s’habille comme bon lui semble; on s’affiche comme on est, sans jugement, très à la mode: "We must have!"

PiccadillyPiccadilly Circus est l’exemple parfait de la ville "à l’américaine," flamboyante d’images qui flashent jour et nuit et vous rend vulnérable, absorbant toute votre attention et tous vos sens.

A Londres, nous nous sommes trouvés au beau milieu d’une manifestation collective "contre l’austérité" et c’était assez fantastique et délirant; une foule de jeunes et de moins jeunes, toutes générations confondues envahissant les grandes artères londoniennes; c’était assez chaotique et pacifique à la fois. 3 hélicoptères volaient au-dessus de la manif et des milliers de "policemen" un peu partout qui regardaient et attendaient, prêts à intervenir.

Ah la grande ville!!

Nous qui vivons à la campagne maintenant depuis 4 ans, nous étions dépassés, envahis, sur nos gardes, pris par la vitesse comme les autres, démodés, "has been" mais aussi excités et "bien dans notre peau." Nous sommes restés nous mêmes avec notre point d’observation. Nous nous sommes mis en colère, nous avons raté le train, mangé des sandwiches et des "fish and chips," bu de la bière, bavardé en famille en mangeant une "steak and kidney pie" avec des petits pois et de la sauce "gravy," bu du thé au lait et mangé des cakes aux fruits à l’heure du "tea time," bu du "sherry" à l’apéritif et dégusté le traditionnel "English breakfast" dans un PUB, avec une saucisse, des "baked beans," des toasts et des œufs au plat avec du bacon. Très british quoi! Et on adore!

Julie

Julie a beaucoup apprécié ce dépaysement et a mieux compris l’anglais; en étant immergé dans le pays c’est plus facile de comprendre sa culture et donc sa langue. Elle a adoré Londres et Brighton pour le shopping. A suivre pour elle qui a été invité à revenir dans la famille de Peter quand elle veut, et même avec une copine!

C’est un vrai dépaysement et une découverte de l’autre dans sa culture et ses traditions, qui nous permet de grandir dans notre tête et dans notre cœur, de développer la tolérance, de comprendre et d’intégrer la différence, d’avancer ensemble vers un objectif commun qui est de "vivre ensemble" dans un maximum d’harmonie et de paix.

Nicole et Peter

Je sais, c’est peut-être un rêve ou une utopie, mais y croire est déjà une belle avancée et plus nous serons nombreux à rêver que tout est possible, plus le monde changera petit à petit.

Bonnes vacances et profitons bien du soleil avec sa chaleur et sa lumière, même si parfois c’est un peu trop chaud. Passez un bel été de détente, de joies et de loisirs et prenez du temps pour vous.

Nicole Shepherd de Trans4mind.fr

Les P'tites Histoires de Nicole
Des Pensées, des idées, des observations, des expériences que Nicole souhaite partager avec vous...

Votre adresse restera 100% confidentielle et c'est juste un clic pour vous désinscrire.

Voir les numéros précédents ...

A propos de Nicole Shepherd | Contactez nous
Suivez-moi sur Facebook