Trans4mind Accueil

Communiquer est une discipline sportive
pour être efficace, il faut s'entraîner !

Par Nicole Shepherd

Après avoir établi un contact avec une autre personne en créant un lien de confiance entre vous, il est nécessaire, si vous souhaitez vraiment communiquer avec elle, d’appliquer certains principes qui vous aideront à garder le contrôle sur vos communications !

cyclists La distance entre 2 personnes est importante à évaluer pour utiliser un ton de voix qui correspondra à celle-ci. Par exemple, si on s’adresse à un enfant, on va se rapprocher de lui pour lui parler et on va alors naturellement réduire la distance qui nous sépare de lui ; on se mettra à sa portée en s’asseyant sur une chaise ou en se mettant accroupi à côté de lui, et notre communication prendra alors une autre dimension : il écoutera d’avantage ce que vous avez à lui dire et vous parlera plus facilement. Si par exemple vous vous adressez à une personne qui est de l’autre côté de la rue pour lui dire "chéri, pense à acheter du pain pour ce soir", vous allez hausser le ton de votre voix pour vous faire entendre et couvrir les bruits extérieurs. Si par exemple vous vous adressez à votre voisin dans le BUS, le train ou dans une soirée amicale, vous allez murmurer ou parler normalement, et non pas lui crier dessus…. A vous de trouver d’autres exemples, ils sont par millier …

1er principe : la distance et le ton de la voix nous rapproche ou nous éloigne des autres !

Exercice à faire chez vous :
OBSERVER ET APPLIQUER pendant une journée ce qui se passe autour de vous et faites moi un retour par email.

L’espace, mental et (ou ) psychologique, permet d’ouvrir une "fenêtre" sur le monde et augmente notre capacité à communiquer. Nous le savons aujourd’hui, l’espace/temps est psychologique ; il est élastique selon notre humeur et notre état émotionnel ; selon notre disponibilité mentale à accepter d’autres idées venant des autres, à les analyser ou à les synthétiser. Nous sommes à même de prolonger ou de raccourcir cet espace ou ce temps ; l’espace que nous créons autour de notre corps, décrit comme notre espace vital intime, peut augmenter ou diminuer selon le degré d’affinité et d’attractivité que nous avons avec les autres et notre environnement. Il peut se " coller " à notre corps au point de se sentir mal à l’aise et d’étouffer, ou il peut s’étendre au-delà de la pièce dans laquelle nous sommes. Ce que nous ressentons et ce que nous pensons peut avoir une influence certaine sur notre façon de communiquer avec les autres.

2ème principe : l’affinité et l’attractivité que nous partageons avec les autres sont des alliés de choix pour se sentir bien dans nos relations

3ème principe : l’espace, disponible dans notre coeur et dans notre tête, augmente nos chances d’avoir des amis et de les garder

Exercice à faire chez vous :
Essayer de vous relaxer dans votre corps, de chasser le sentiment principal que vous avez ressenti aujourd’hui (colère, peur, tristesse…), pour ouvrir votre c?ur et votre esprit à ceux qui sont proches de vous (famille, collègue de travail ou voisin…) et observez ce qui se passe ! Oui, vous pouvez me contacter pour en parler : email

Attirer l’attention d’une personne et avoir réellement l’intention de s’adresser à elle et de l’écouter, sont des outils efficaces à utiliser quotidiennement. Par exemple, être chaleureux et montrer un réel intérêt à la personne en s’impliquant complètement dans la conversation ; l’écouter attentivement et répondre à ses demandes ; vous assurer qu’elle vous écoute et qu’elle a compris ce que vous lui avez dit.

4ème principe : être attentif et avoir la volonté d’écouter sont des outils de transformation de la relation à l’autre

Exercice à faire chez vous :
Cherchez et trouvez un moyen d’attirer l’attention d’une autre personne et montrez lui votre volonté de l’écouter en lui posant les questions adéquates à la conversation. Me joindre par email !

L’attitude du corps et le regard sont des atouts pour communiquer avec les autres en face à face. Ce sont des codes importants à connaître qui nous permettent d’évoluer dans la conversation et de décrypter si la personne nous écoute vraiment ou si nous sommes sincère avec elle. Une conversation, c’est quelque chose de vivant, comme un cycle qui a un début et une fin. Par exemple Nous devons commencer à parler, puis la conversation évolue selon son contenu et les personnes impliquées et ensuite elle se termine. C’est ce que l’on appelle un " cycle de communication " : mettre en route, changer et arrêter ! Ceci est valable dans toutes nos actions quotidiennes ou dans de grands projets. L’idée débouche sur un projet qu’on met en route, que l’on poursuit et qui s’arrête un jour.

5ème principe : la communication est un cycle qu’il est préférable de respecter si on ne veut pas voir s’accumuler des "charges émotionnelles" autour de nous !

Exercice pratique :
Commencez volontairement une conversation avec votre compagnon ou compagne, ou votre enfant, ou votre parent, ou votre patron… et observez si vous avez l’impression, honnêtement, que la conversation est réellement terminée. Si non, qu’est-ce qu’il manque? email

Peut-être manque-t-il le petit mot de la fin ; par exemple, oui, non, OK, pas de problème, d’accord… tous ces petits mots qui paraissent insignifiants mais qui nous indiquent pourtant que la conversation est terminée et que nous pouvons passer à autre chose, un nouveau cycle de communication sur un autre sujet par exemple ! La lettre qui nous informe que nous ne sommes pas pris dans l’entreprise suite à l’envoi de notre CV, malgré le refus, nous ne serons plus en attente sur cette réponse là, ciblée sur cette entreprise là ! nous sommes trop frustrés dans l’attente de… Tout ce qui reste "en suspens" va "quelque part" et n’est pas réglé. Cela peut revenir à tout moment dans notre vie. Par exemple, la rencontre d’un ami, après 15 ans d’absence alors qu’il n’était pas venu au rendez-vous fixé à l’époque, ni donné signe de vie depuis… et bien, quand vous le revoyez, vous pouvez être sur que la première chose à laquelle vous penserez sera le fait qu’il ne vous a jamais donné signe de vie il y a 15 ans et que vous lui en voulez un tout petit peu pour ça ; l’attente, accumulée pendant toutes ces années, a créé chez vous un sentiment de frustration qui a augmenté de jour en jour. Au moment de la rencontre avec cette personne, il y aura entre vous cette "charge émotionnelle" non résolue qu’il serait bon de "dégonfler" avant de continuer sur des malentendus.

6ème et dernier principe : n’oublions jamais que le but principal de la communication est de SE COMPRENDRE !

Exercice pratique :
Pendant une semaine, mettez en pratique les principes précités et voyez la différence !


Autrement... | Outils pour la Transformation